top of page
  • Photo du rédacteurCercle des Épargnants

L’assurance-vie finit 2023 sur des records

Dernière mise à jour : 12 févr.

France Assureurs a communiqué son bilan de la collecte 2023 pour l’assurance-vie.  «  Sur l’ensemble de l’année 2023, les cotisations s’établissent à 153,3 milliards d’euros, en hausse de +5 % par rapport à l’année 2022 », note l’organisation qui constate « une dynamique plus forte pour les supports UC (+8 %) que pour les supports euros (+4 %) ». Dans la mesure où les prestations servies ont atteint 150,8 milliards d’euros, cela signifie que la collecte nette s’est établie à 2,4 milliards d’euros. Autre tendance majeure, 303 000 contrats ont été transformés dans le cadre de la loi PACTE pour un montant de 12,3 milliards d’euros si bien qu’à la fin de l’année 2023, les encours des contrats d’assurance vie s’établissent à 1 923 milliards d’euros, un niveau record, en hausse de +3,6 % sur un an.


Un homme tenant un contrat d'assurance vie

Fort dynamisme également du côté du PER : on a enregistré l’année dernière 1,12 million de nouveaux assurés et 14,7 milliards d’euros de versements, dont 10,9 milliards d’euros de cotisations (+18 % par rapport à 2022) et 3,7 milliards d’euros de transferts d’anciens contrats d’épargne retraite. À fin 2023, les PER assurantiels comptabilisent 5,5 millions d’assurés pour 74,6 milliards d’euros d’encours, dont 41 % correspondent à des UC. À fin juin 2023, 9,6 millions de personnes détenaient un PER pour un encours de 94 milliards d’euros. 

« Près des deux tiers des actifs détenus par les assureurs sont consacrés au financement des entreprises, soit via le capital en investissant dans des actions soit via la dette en achetant des titres obligataires, soit enfin via des actifs immobiliers, a commenté Franck LE VALLOIS, directeur général de France Assureurs. La collecte nette positive enregistrée sur l’année 2023 est donc une bonne nouvelle pour le financement de l’économie productive de notre pays. »

bottom of page