top of page
  • Photo du rédacteurValérie Plagnol, Présidente

Heureux épargnants, malheureux emprunteurs !

Chers adhérents, Chers lecteurs,


Certains trouveront cette exclamation par trop abrupte et même pas tout à fait exacte ! La remontée des taux d’intérêt ces derniers mois a bien provoqué un refroidissement des crédits, tout particulièrement ceux destinés au financement des transactions sur le marché de l’immobilier. De leur côté, les épargnants sont « sollicités » de toutes parts – ou presque – par le relèvement des rémunération des livrets d’épargne, ou encore par de multiples offres de comptes à terme – bloqués pour une période déterminée, en général quelques mois.

Et pourtant, le contexte de remontée des prix et la crainte d’un retour durable des pressions inflationnistes, devraient plutôt profiter aux emprunteurs et rogner l’épargne, du fait de la baisse des rendements réels (hors inflation). Principe ricardien ? Illusion monétaire ? L’effort d’épargne reste important en France. Dans notre newsletter du mois, M. Pierre-Olivier Beffy, gérant économiste chez Boussard et Gavaudan, et président de l’association « L’Eco à venir », revient sur l’évolution des comportements des ménages face à l’inflation.

A tous nos adhérents, nous vous rappelons que notre Assemblée Générale annuelle se tiendra le 19 septembre prochain à partir de 17h.


- Valérie Plagnol

4 vues

Comments


bottom of page