top of page
  • Photo du rédacteurCercle des Épargnants

Épargne des français : premiers changements de tendance observés pendant l’été 2023

Livret A et Assurance-vie ont moins séduit les épargnants en août dernier. Pour l’épargne réglementée, c’est la début d’un retour à la normale après plusieurs mois d’envolée. À première vue, l’Assurance-Vie a connu un coup de mou durant l’été 2023. Mais dans le détail, les chiffres sont plus nuancés qu’il n’y parait. En août, les cotisations en assurance vie se sont ainsi établies à 8,3 milliards d’euros. Depuis le début de l’année 2023 les nouvelles cotisations franchissent pour la première fois le seuil symbolique des 100 milliards d’euros soit +5 % par rapport à la même période de 2022. Néanmoins, la collecte nette des retraits était en repli de 1,7 milliard d’euros en août, signe que les ménages ont puisé dans leur assurance-vie pour consommer. Depuis le début de l’année, la collecte nette est légèrement positive à +1,7 milliard d’euros. Au total, l’encours de l'assurance-vie atteint 1 907 milliards d’euros à fin août. Dans ce contexte attentiste, «le Plan d’Épargne Retraite (PER) confirme encore une fois son attractivité», soulignet-on chez France Assureurs : les cotisations s’élèvent à 682 millions d’euros en août, en progression de +27 % sur un an.


Évolution mensuelle de la collecte nette (euros + unités de compte, en milliards d’euros)

Graphique de l'évolution mensuelle de la collecte nette
Source : France Assureurs

En comparaison, la collecte en matière d’épargne réglementée reste forte mais marque le pas, elle aussi. Selon la Caisse des dépôts, la collecte du Livret A et du LDDS au titre du mois de septembre 2023 a atteint +0,73 milliard d’euros pour l’ensemble des réseaux. L’encours total de ces deux produits s’établit à 551,1 milliards d’euros. Ce très net coup de frein de la collecte au cœur de l’été contraste fortement avec la situation d’il y a un an. Elle s’explique par la décision de maintenir à 3% le taux du Livret A qui après plusieurs mois de forte hausse est désormais appelé à s’établir sur un long plateau, au moins jusqu’en 2025 sauf effondrement subit de l’inflation. De quoi rééquilibrer, à terme, les choix de placement d’épargne entre l’assurance-vie et le Livret A.


Évolution de l’encours du Livret A et du LDDS (en milliards d’euros)


Graphique de l'évolution de l’encours du Livret A et du LDDS
Source : Caisse des dépôts

146 vues

Comments


bottom of page