L’Astuce

Impôt sur la fortune immobilière : des montants en progression

par | Sep 7, 2021 | Actualités, Divers

  • Twitter

 

En 2020, 143 337 foyers ont envoyé à l’administration fiscale une déclaration d’impôt sur la fortune immobilière (IFI), contre 139 149 en 2019, selon les chiffres publiés  par la direction générale des finances publiques (DGFIP), un nomber en augmentation de 3% pour un montant d’imposition de 1,56 milliard (en augmentation de 4,4% pour un patrimoine immobilier imposable déclaré de près de 347 milliards d’euros.

Pour rappel, l’IFI, qui a succédé à l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF), concerne les foyers dont les biens immobiliers possédés en France ont une valeur imposable supérieure à 1,3 million d’euros (patrimoine calculé en déduisant les dettes et 30 % de la valeur de la résidence principale).
La moitié des foyers « IFI » ont un patrimoine inférieur à 1,8 million d’euros.
Selon l’administration fiscale, le montant moyen payé en 2020 s’élève à près de 11 000 euros par foyer.
Les déclarants ont 69 ans en moyenne (l’IFI étant un impôt payé par foyer fiscal, la DGFIP prend en compte l’âge du premier déclarant du foyer fiscal).

En termes géographiques, voici la ventilation : parmi les foyers ayant déclaré l’impôt sur le revenu à Paris, 2,58 % sont assujettis à l’IFI, c’est le taux départemental le plus élevé pour les contribuables résidant en France, devant les Hauts-de-Seine à 1,38 %. Ces deux départements regroupent environ un tiers des foyers « IFI ».
Hors Ile-de-France, ce sont les Alpes-Maritimes qui affichent le taux de foyers « IFI » le plus élevé (0,70 %). Le taux le plus bas de France métropolitaine se retrouve dans la Haute-Marne, dans la Meuse, dans les Ardennes, dans l’Ariège et dans la Haute-Saône (0,05 %).

M