L’Astuce

UNE NOUVELLE HISTOIRE COMMENCE

par | Sep 4, 2014 | Actualités

L’assurance-vie se rapproche de la barre symbolique des 1500 milliards d’euros d’encours. Produit phare de l’épargne française, la moitié des ménages ayant souscrit un contrat, l’assurance-vie a renoué, au cours du premier semestre, avec le succès. Après avoir profité de la baisse des cours de l’immobilier et de la diminution du taux du Livret A qui ont sans nul doute contribué au retour à une collecte positive, l’assurance-vie va connaître dans les prochains mois le lancement des nouveaux contrats « euro-croissance ». L’ordonnance publiée, il ne manque plus que les dispositions réglementaires. Les assureurs ont eu confirmation que ces nouveaux produits ne devraient pas coûter trop cher en fonds propres ce qui permettrait d’offrir un peu plus de rendement aux assurés. Il y a, en effet, l’attente d’un gain par rapport aux fonds euros traditionnels du fait d’une plus grande diversification des actifs. En contrepartie, la garantie du capital ne sera pas immédiate mais différée. De ce fait, les contrats « euro-croissance » pourraient constituer des placements alternatifs pour préparer sa retraite. A la différence du PERP, la liquidation pourrait intervenir avant la cessation d’activité et la sortie pourrait s’effectuer en capital ou en rente. Plus souple avec une garantie de rendement plus élevé, l’euro-croissance a tout pour révolutionner l’assurance-vie. Les compagnies d’assurances pourront soit transformer des contrats existant, soit transférer leur contrat afin de bénéficier de ce nouveau fonds euros sans que le titulaire du contrat ne perde son ancienneté fiscale. En assurance-vie, les nouveautés sont rares. C’est pourquoi elles se font attendre… Espérons néanmoins que le gouvernement ne tarde pas trop à publier les décrets…

M