L’Astuce

Banque de France : épargne et placements financiers des ménages entre 2013 et 2014

par | Avr 30, 2014 | Actualités

Le dépenses d’investissement logement se sont stabilisées entre le troisième et le quatrième trimestre 2013 quand le flux de placements financiers a diminué au quatrième trimestre 2013, touchant principalement les souscriptions nettes de contrats d’assurance vie, les achats nets d’actions et la formation de dépôts. Enfin,  le flux net de crédits est en légère baisse au quatrième trimestre (-1,4 millards d’euros) tout comme l’épargne brute (-1,9 milliards d’euros).
Globalement, les flux de placements sont moindres en 2013 qu’en 2012 mais la croissance du patrimoine financier brut des ménages est, elle, dopée par la revalorisation de leurs actifs.
Pour le premier trimestre 2014,  les souscriptions nettes de contrats d’assurance-vie en euros ont repris et les dépôts à vue se sont renforcés.
Concernant l’épargne des ménages pour finir, en moyenne sur 2013, le taux d’épargne reste inchangé en France par rapport à 2012 (15,6% du revenu disponible brut) mais il se replie au dernier trimestre 2013 (15,2%).
Si on compare au niveau international, seule l’Allemagne devance la France. Vient ensuite l’Italie où la remontée du taux d’épargne se poursuit.  Elle se stabilise en Allemagne et diminue de nouveau au Royaume-Uni et en Espagne.

M