L’Astuce

Focus sondage "L'avenir des retraites"

par | Oct 15, 2013 | Actualités

Le rapport 2013 de HSBC « Après la vie active ? » présente les résultats de plus de 16.000 participants dans 15 pays, interrogés à travers le monde sur les tendances globales de la retraite. Cette étude apporte son lot de résultats intéressants voire même étonnants : par exemple 44% des actifs qui espèrent passer à temps partiel en fin de carrière le feraient pour rester physiquement et mentalement actifs, alors que 64 % de ceux qui sont passés à temps partiel à la fin de leur carrière, regrettent d’avoir abandonné trop tôt leur emploi à temps plein.
Par ailleurs, s’assurer un revenu adéquat à la retraite reste un enjeu majeur au niveau mondial. 12 % des actifs estiment qu’ils ne pourront jamais se permettre de prendre une retraite définitive. 52 % des retraités ont vu leurs dépenses rester stables ou augmenter, et tout de même 38 % des retraités déclarent que leurs revenus sont inférieurs à ce qu’ils avaient prévu. Parmi les retraités dont le revenu à la retraite est plus bas que prévu, 35 % l’expliquent par un manque de préparation, 34 % par un affaiblissement de leur épargne suite à la crise économique mondiale, 24% par des dépenses ou des événements imprévus, 21 % parce qu’ils soutiennent encore financièrement leurs enfants.
Les retraités français sont ceux qui dépendent le plus des régimes publics de retraite (83% de leurs revenus), 54 % pour les retraités mexicains, 46% pour ceux du Brésil, 40 % pour ceux du Royaume-Uni, 35 % pour ceux des Etats-Unis et 18 % des retraités indiens.
Près de 80% des retraités ont pris des dispositions financières pour leur retraite à un moment de leur vie, mais seulement un retraité sur quatre (26%) a reçu l’avis d’un conseiller financier.La baisse des revenus à la retraite contraint souvent à des choix difficiles : 50 % des retraités insuffisamment préparés réduisent leurs vacances ou leurs dépenses quotidiennes, 42 % renoncent à des espoirs et aspirations qu’ils avaient pour leur retraite, et 24 % évoquent même des difficultés à se nourrir et à se chauffer.
Ces résultats peuvent aider les actifs à tirer des enseignements de l’expérience des retraités et à réfléchir à leurs propres attentes pour la retraite, et à la préparer dès que possible.

M