L’Astuce

Et si c’était de la faute de Malthus ?

par | Oct 1, 2013 | Non classé

Malthus a tort tout en ayant un peu raison. De 1700 à 2012, la population mondiale a été multipliée par dix. Or, si la croissance de l’économie était de 0,1 % par an entre 0 et 1700, elle est passée à 1,6 % de 1700 à 2012. Or, la croissance de la population mondiale tend à se réduire au point qu’elle devrait atteindre son maximum vers 2050 autour de 9 milliards d’habitants. De ce fait, il n’est pas illogique, toute chose étant égale par ailleurs, que la croissance économique se ralentisse. Sans reprendre les thèses des partisans de la décroissance, il faut souligner que le taux de croissance de ces derniers siècles n’est pas tenable sauf à imaginer d’autres horizons planétaires. En effet, la poursuite du mouvement passé aboutirait à une population de 70 milliards d’habitants en 2300 et à une multiplication du PIB mondial par trois en cent ans (en retenant une croissance de 1 % !).

M