L’Astuce

L'énigme de l'épargne en France qui n'en est pas une

par | Déc 26, 2011 | Actualités

Les Français maugréent de journaux télévisés en journaux télévisés sur la faiblesse de leurs revenus. Ils répètent qu’ils doivent différer leurs dépenses, qu’ils doivent réduire la voilure, qu’ils ont du annuler leurs vacances. Pourtant, le niveau de la consommation certes ne progresse pas aussi rapidement qu’avant 2008 mais elle ne recule pas. Par ailleurs, les Français continuent d’épargner. le taux d’épargne des ménages est repassé au-dessus de la barre des 17 % du revenu disponible brut.
Les Français qui ont accès à un des systèmes de protection sociale les plus développés disposent toujours d’un fort volant d’épargne de précaution. Avec les Allemands et les Autrichiens, ce sont les champions de l’épargne en Europe. Certes, la moitié de cet épargne est constituée de remboursements du capital des emprunts immobiliers, il n’en demeure pas moins que les Français sont des fourmis. La crise les conduit à accroître leur effort afin de se prémunir de risques liés au chômage. Il est à souligner que les augmentations d’impôt ne jouent pas contre l’épargne mais en règle générale en faveur de l’épargne; Pour payer le surcroît d’impôt, les ménages ont tendance à augmenter leur effort d’épargne.
Tout concourt pour qu’en 2012, la taux d’épargne reste élevé.

M