L’Astuce

Pour rétablir certaines vérités

par | Sep 9, 2011 | Actualités

A force de répéter que le capital est mieux traité que le travail, on oublie presque depuis 1995, l’heure est plutôt à l’accroissement des prélèvements sur l’épargne. En 1996, les prélèvements sociaux étaient de 0,5 % sur les produits financiers. Ils étaient de 10 % en 1998. Depuis 2007, l’augmentation a été de 2,5 points. Le prélèvement fiscal libératoire est passé de 16 à 19 % depuis le 1er janvier 2011. Au 1er janvier 2012, le total des prélèvements atteindra 32,5 % près du tiers du produit. En prenant en compte tous les prélèvements, le capital est taxé à plus de 38 % contre une moyenne de 26 % au sein de l’Europe.

M