L’Astuce

Les Européens et la retraite

par | Juin 27, 2011 | Actualités

Une enquête réalisée à la demande d’un assureur, dans 7 pays , à savoir l’ Irlande, la France, l’Italie, l’Espagne, la Pologne, la Turquie et la Russie, a analysé le comportement des 18-35 ans et des pré-retraités face à la retraite. Le principal enseignement à tirer de l’étude est le  manque criant de pédagogie et d’information tant sur les importants besoins de financement que sur la nécessité de se constituer un complément de revenu pour subvenir à ses futurs besoins une fois à la retraite.

Les préretraites, pour leur part, ont rappelé leur fort attachement au système par répartition puisque 7 personnes sur 10, au niveau européen, espèrent toujours que l’Etat financera leur retraite.  Par ailleurs, 44% des personnes intérogées pensent avoir besoin de la totalité de leur salaire mensuel après la cessation d’activité. En outre, un quart des préretraites sondés  envisage de diminuer voire de cesser leur effort d’épargne.  Pour cette catégorie, les Français se démarquent un peu puisqu’il ne sont que 43% à juger le système des retraites actuel suffisant pour leur assurer un niveau de vie stable  une fois à la retraite quand ils sont 62% en Italie à le penser  et 71% en Espagne.

Les jeunes de la tranche 18-35 ans  démontrent, quant à eux, à la fois une ignorance et un désintérêt pour la question bien qu’ils soient près de 60% à se déclarer inquiets de ne pas disposer de suffisamment de moyens pour subvenir à leur besoins une fois avoir cesser d’exercer une activité professionnelle.  En effet, ils sont 33% à admettre ne pas comprendre le système de retraite et ils sont par ailleurs 51% à déclarer ne pas s’intéresser aux informations  ou conseils financiers. Les Français semblent une fois de plus un peu plus clairvoyants puisqu’ils sont 71% à estimer qu’il faudra travailler plus longtemps pour financer les retraites mais seulement 19% d’entre eux se disent prêts à consentir cet effort.

M