L’Astuce

Complémentaires : la question du rendement est posée !

par | Jan 4, 2011 | Actualités

Mardi 4 janvier 2011, c’est la rentrée pour les partenaires sociaux concernant la négociation de l’accord AGFF qui intéressent 17,5 millions de salariés du privé. Les partenaires sociaux doivent tirer les conséquences du report de 60 à 62 ans de l’âge légal de départ à la retraite et de 65 à 67 ans de l’âge de la retraite à taux plein. L’AGFF avait été créée en 1982 afin de permettre le versement des complémentaires dès 60 ans sans décote. Avec le recul, faut-il décaler le mécanisme de 62 à 65 ou 67 ans. L’autre solution consisterait à intégrer directement l’AGFF qui est financée par une cotisation spécifique directement dans l’Agirc-Arcco.

Si le niveau en valeur absolue des pensions augmentera dans les prochaines années, en revanche, le taux de remplacement baissera du fait de la diminution, notamment, du taux de rendement des régimes complémentaires.

Entre la génération 47 et celle de 70, l’augmentation en valeur absolue sera de (en euros constants) :

-
  • Twitter
  • Twitter
  • Twitter
  • Twitter
  • Twitter
  • Twitter
18 % pour les hommes cadres

-
  • Twitter
  • Twitter
  • Twitter
  • Twitter
  • Twitter
  • Twitter
39 % pour les femmes cadres

-
  • Twitter
  • Twitter
  • Twitter
  • Twitter
  • Twitter
  • Twitter
30 % pour les hommes non-cadres

-
  • Twitter
  • Twitter
  • Twitter
  • Twitter
  • Twitter
  • Twitter
36 % pour les femmes non-cadres.

Pour un salarié au SMIC, l’augmentation serait de 27 %.

En prenant en compte, le taux de remplacement avec la poursuite de la baisse du taux de rendement :

-
  • Twitter
  • Twitter
  • Twitter
  • Twitter
  • Twitter
  • Twitter
un cadre né en 1947 touche 66,5 % de son dernier salaire

-
  • Twitter
  • Twitter
  • Twitter
  • Twitter
  • Twitter
  • Twitter
un cadre né en 1970 touche 58,3 % de son dernier salaire

si les rendements se stabilisent en fonction des prix, le taux de remplacement s’établit à 62,2 %.

M