L’Astuce

Complémentaires le débat commence

par | Déc 23, 2010 | Actualités

Le report des âges à la retraite à 62 et 67 ans permet un rétablissement des comptes des deux principaux régimes complémentaires. Néanmoins, ce retour à l’équilibre concerne avant tout l’Arrco et dans une moindre mesure l’Agirc. En retenant une hypothèse de chômage de 7 % et des gains de pouvoir d’achat de 1,5 % par an ainsi qu’une stabilisation des rendements, l’équilibre ne serait atteint qu’entre 2017 et 2020. L’Agirc serait sur toute la péridoe déficitaire. En 2030, le déficit des deux caisses serait de 7 milliards d’euros. Entre 2009 et 2016, il faudra, par ailleurs, financer 14 milliards d’euros de dettes. Le fonds de réserve deviendrait négatif pour l’Agirc dès 2016 et 2032 pour l’Arcco. Cette situation oblige les partenaires sociaux soit à poursuivre la baisse du redement du point, soit à relever le taux de cotisation. FO appelle de ses voeux une hausse modérée des cotisations afin de dégager 5 milliards d’euros de ressources dès 2014. Le Medef est pour le moment opposé. Les problèmes financiers des complémentaires favorisent des rapprochements de caisses et incitent à leurs fusions en vue d’une réforme plus large pronée par la CFDT (réforme systémique avec la mise en place d’un système unique par points en comptes notionnels.
M