L’Astuce

Prendre sa retraite serait bon pour la santé (enquête Inserm)

par | Nov 11, 2009 | Actualités

Selon une enquête réalisée auprès de plus de 14 000 personnes, par des chercheurs de l’Inserm, avec des scientifiques suédois, finlandais et anglais et publiée dans la revue britannique The Lancet le lundi 9 novembre dernier, la cessation d’activité professionnelle aurait un impact positif sur l’état des personnes concernées.

Selon cette enquête, pendant les années qui précèdent le départ en retraite, la proportion de personnes déclarant un mauvais état de santé ne cesse d’augmenter pour atteindre 20 % des personnes interrogées.

Cette tendance est inversée avec la liquidation de la retraite. 14 % des personnes concernées signalent un an après la cessation d’activité professionnelle un problème de santé.

En moyenne, les sujets retrouvent après le départ à la retraite l’état de santé qu’ils déclaraient huit à dix ans plus tôt.

Ce sont les actifs confrontés aux conditions de travail les plus dures qui tout normalement enregistrent la plus forte amélioration.

Il est en particulier constaté une diminution des troubles du sommeil après le départ à la retraite.

L’état de santé perçu par les participants a été mesuré chaque année sur une échelle allant de 1 (très bon) à 8 (très mauvais). « L’état de santé perçu est en général un très bon reflet de l’état de santé réel de la personne », souligne Marcel Goldberg, chercheur à l’Inserm.

Les auteurs de l’enquête mettent en garde les lecteurs sur d’éventuelles conclusions hâtives. « Il ne s’agit pas de conclure trop vite qu’il est mauvais pour la santé de travailler après 55 ans », expliquent-ils. Mais « à l’heure où l’âge du départ en retraite est un enjeu complexe, où les débats sont nombreux sur le travail des seniors, il faut améliorer les conditions de travail, notamment chez les plus âgés », insiste Marcel Goldberg.

L’enquête a débuté en en 1989, et a concerné, à l’origine, de plus de 20 000 agents d’EDF-GDF. Les chercheurs ont suivi les agentssept ans avant et sept ans après leur départ en retraite, sur la période 1989-2007. Les trois quarts ont pris leur retraite avant 56 ans, et la quasi-totalité avant 61 ans.

M